Découvrez nos indicateurs environnementaux

Régions agricoles

Dernière mise à jour  :  16 janvier 2018

Les caractéristiques naturelles et le potentiel agro-économique des terres agricoles ne sont pas homogènes. La Belgique compte 14 régions agricoles distinctes. Parmi celles-ci, 10 se situent en Wallonie, dont 3 s’étendent également en Région Flamande (la Région sablo-limoneuse, la Région limoneuse et la Région herbagère).

Des régions agricoles définies par la législation

Les régions agricoles présentes sur le territoire wallon sont définies par les législations belge et wallonne (AR du 24/02/1951 q et ses modifications successives et AGW du 24/11/2016 q), en fonction de leurs caractéristiques naturelles et de leur potentiel agro-économique.

La diversité des régions agricoles

Les régions agricoles wallonnes sont présentées brièvement ci-dessous selon un ordre de superficie décroissante. La Région limoneuse (3 941 km2) est constituée de terres agricoles fertiles et est plantée principalement en céréales, betteraves sucrières et pommes de terre. Les cultures fruitières y sont également localement présentes. L’Ardenne (3 479 km2) est quant à elle couverte en grande partie (50,5 %) par des forêts. Les prairies[1] y recouvrent environ 84 % de la SAU[2]. Les céréales, en particulier l’épeautre et l’orge de printemps, constituent les principales cultures de la région. Le Condroz (2 632 km2) est caractérisé par des terres agricoles recouvertes de prairies[1] (34 % de la SAU) et de cultures de céréales, de betteraves sucrières et de plantes oléagineuses. La Région herbagère (1 878 km2) présente quant à elle une terre relativement fertile. Les pentes fortement inclinées ou la faible profondeur du sol rendent difficile l’exercice du labour. Les prairies[1] y couvrent 86 % de la SAU. Les cultures fruitières sont présentes dans la région mais rarement exploitées. Située entre le Condroz et l’Ardenne, la Famenne (1 708 km2) présente des terres agricoles constituées de prairies[1] (68 % de la SAU) et de cultures de céréales. Essentiellement située en Flandre, la Région sablo-limoneuse (1 080 km2) est une terre de cultures affectée à une large gamme de spéculations (céréales, betteraves sucrières, pommes de terre…). La Région jurassique (1 032 km2), située aux confins de la province du Luxembourg, se caractérise par un sol permettant une grande diversité de spéculations. Les prairies[1] y occupent 81 % de la SAU. Les céréales demeurent la principale culture. Située à l’est de la Wallonie, la Haute Ardenne (828 km2) comprend une grande (38,1 %) superficie boisée. Les prairies[1] occupent 95 % de la SAU. Les terres agricoles de la Fagne (326 km2) sont principalement des prairies[1] (7 % de la SAU), le restant étant surtout emblavé en céréales et en fourrages verts. Enfin, la Campine hennuyère (38 km2), enclavée dans la Région sablo-limoneuse, présente un sol sableux naturellement pauvre. Les céréales et les fourrages verts y constituent les principales cultures q.

 


[1] Prairies permanentes et temporaires

[2] Superficie agricole utilisée

 

Régions agricoles

b19fee04-4553-4f3c-9855-0e08628d5965

 

REEW – Source : SPW – DGO3 - DA

Pas d'évaluation

Pas d'évaluation

Cet indicateur ne fait pas l'objet d'une évaluation car il s’agit soit d’un indicateur de contexte, soit d’un indicateur à portée limitée dans le temps (études ponctuelles) ou dans l’espace (échelle sub-régionale).