Indicateurs de flux de matières

La quantification des pressions environnementales liées aux modes de production et de consommation de biens et de services peut être appréhendée par une analyse des flux de matières extraites des ressources naturelles (internes et externes à la Wallonie). Chaque État membre de l’Union européenne est tenu de réaliser cette analyse depuis décembre 2013.

Prélèvements en eau

Dans le contexte des changements climatiques, la gestion des ressources en eau est devenue un élément de préoccupation importante. Un des objectifs de cette gestion est de maintenir le bon état quantitatif des masses d’eau, autrement dit un équilibre durable entre les prélèvements et les ressources disponibles.

Production d’eau de distribution

La production et la distribution d’eau potable constituent un enjeu majeur en termes de santé publique (alimentation, hygiène…) mais également une problématique environnementale puisque cette eau est extraite des ressources naturelles (eaux de surface et souterraines) avant d’être rejetée dans le milieu après usage (avec ou sans traitement).

Ressources forestières

Recouvrant près d’un tiers du territoire, les forêts sont une composante majeure de l’espace rural et des paysages de la Wallonie. Les pratiques sylvicoles conditionnent l’évolution de la physionomie des forêts et leur aptitude à remplir différentes fonctions : production d’un matériau renouvelable, contribution au cycle du carbone, conservation de la biodiversité, protection de l’eau et des sols...

Prélèvements de bois

Principale ressource forestière, le bois est un matériau naturel et renouvelable destiné à de multiples usages : bois de chauffage, matériau de construction, isolant thermique et acoustique… Une condition nécessaire pour assurer une gestion durable de la forêt est que, sur le long terme, les prélèvements de bois ne dépassent pas les volumes d’accroissement.

Consommation d’eau de distribution

Les ménages et la plupart des secteurs d’activité économique utilisent quotidiennement de l’eau de distribution à des fins domestiques ou autres. L’usage de l’eau "du robinet" représente un enjeu de santé publique mais aussi de développement durable puisqu’il touche à la fois à des aspects environnementaux (utilisation de la ressource), économiques (bien de consommation) et sociaux (bien de première nécessité).

question-circle.svg

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchez ?

Revenir aux thématiques