Découvrez nos indicateurs environnementaux

 

REEW2017-198h.jpgBienvenue sur le site de l'État de l'environnement wallon consacré à la synthèse et à la diffusion de l'information environnementale disponible en Wallonie. Chaque sujet traité est illustré par un ou plusieurs indicateur(s) à caractère environnemental, socioéconomique, administratif ou sanitaire, permettant de faire le point sur la situation et les performances environnementales de la Wallonie. Le site donne par ailleurs accès aux rapports sur l'état de l'environnement wallon, dont le Rapport sur l'état de l'environnement wallon 2017, ainsi qu'aux rapports relatifs aux études menées pour la collecte de nouvelles données, l'établissement ou la mise à jour d'indicateurs ou encore l'exploration de thématiques environnementales émergentes. 

 

En Savoir Plus

Subventions pour la plantation de haies

Près de 66 km de haies plantées de 2014 à 2016

Les subventions octroyées aux particuliers pour la plantation de haies ont été instaurées par l’AGW du 09/02/1995 q. En 2016, environ 23 km de haies (un, deux ou trois rangs) ont fait l’objet  d’une subvention. Ces données ont été récoltées par les huit directions extérieures du Département de la nature et des forêts : Dinant, Namur, Neufchâteau, Marche-en-Famenne, Liège, Malmedy, Mons[2] et Arlon[3]. Près de 8 km de haies sur le territoire de la direction de Mons (un tiers de la Wallonie) ont fait l’objet d’une subvention, le reste se répartissant entre les sept autres directions. Entre 1999 et 2016, le succès de la mesure a été variable d’une année à l’autre, un pic ayant été observé en 2011 (environ 33 km subventionnés[4]). Entre 1999 et 2016, près de 1 096 000 € de subsides ont été octroyés dont 808 379 € entre 2009 et 2016. Malgré une majoration des primes lorsqu’elles sont plantées sur plusieurs rangs, la majorité des haies sont mono-rang, excepté en 2016.

Des conditions à respecter

Pour pouvoir bénéficier de la subvention, plusieurs éléments doivent être respectés, parmi lesquels :

  • la diversité (au moins trois essences) et le caractère indigène des essences plantées ; 
  • le respect de la liste d’essences annexée à la législation ; 
  • une longueur minimale de 100 m en un ou plusieurs tronçons de 20 m minimum (sauf en zones d’habitat et d’habitat à caractère rural où la longueur minimale est de 50 m pour un établissement scolaire et 20 m pour les autres demandeurs) ; 
  • l’interdiction d’utiliser des herbicides ; 
  • l’assurance d’un entretien correct de la plantation et de son maintien pour une période de 30 ans.

Nouvel arrêté

L’AGW du 08/09/2016 q revoit à la hausse les montants octroyés pour la plantation d’une haie vive, d’un verger et d’alignements d’arbres et étend la mesure aux taillis linéaires. Les subsides octroyés pour l’entretien des haies ont  été supprimés et remplacés par les subsides pour l’entretien des arbres têtards. La réduction de la longueur minimale à 20 m pour les particuliers en zones d’habitat et d’habitat à caractère rural est l’un des changements introduits par ce nouvel AGW.

La semaine de l’arbre

Organisée par le Département de la ruralité et des cours d’eau, la semaine de l’arbre met chaque année à l’honneur une essence ou un groupe d’essences particuliers. Dans ce cadre, des subventions pour la plantation de haies, d’alignements d’arbres ou d’arbres d’ornement sont également octroyées. Quatre types d’actions subsidiées peuvent être  réalisées par les administrations, les écoles ou les associations : la distribution de plants à des particuliers (via les administrations communales) q, la plantation dans un espace public, l’aménagement d’espaces verts publics et la plantation de haies champêtres. Le budget annuel consacré à ces actions a varié de 289 000 € (2012) à 345 000 € (2016).

 


[1] Protection contre le vent, prévention de l’érosion des sols, pénétration de l’eau dans le sol…

[2] Absence de données détaillées par rang à partir de 2009

[3] Données inexistantes entre 2009 et 2013 et absence de données détaillées par rang entre 2014 et 2016

[4] Absence de données pour Arlon en 2011

 

En savoir plus

* A partir de 2009, données pour 6 directions uniquement (Dinant, Liège, Malmedy, Marche-en-Famenne, Namur et Neufchâteau)

** Absence de données détaillées par rang à partir de 2009

*** Données inexistantes entre 2009 et 2013 et absence de données détaillées par rang entre 2014 et 2016

 

REEW – Source : SPW - DGO3 - DNF