Découvrez nos indicateurs environnementaux

Indicateurs environnementaux - comparaisons des performances

Dernière mise à jour  :  10 janvier 2018

Dans le cadre de la stratégie “Europe 2020” q qui succède à la stratégie de Lisbonne q, la Commission européenne a établi une série d’indicateurs lui permettant de suivre et d’évaluer les performances environnementales des États membres. Le tableau ci-dessous regroupe une partie des indicateurs issus de ces deux stratégies ainsi que de l’Agence européenne de l’environnement. Il permet, pour la plupart des indicateurs, de comparer la Belgique et la Wallonie à la moyenne européenne et d’apprécier l’évolution de la situation.

  

Indicateurs environnementaux : comparaison des performances

 

Union européenne [1]

Wallonie

Belgique[1]

Indicateurs environnementaux

nombre de pays 

Année[2]

Valeur Moyenne 

État (Valeur de l'indicateur)

Évolution

État (Valeur de l'indicateur)

Évolution

Part de terrains artificialisés[3] (%) 

28

2012

4,68

14,97

+ 0,6 % entre 2006 et 2012

20,71

+ 0,6 % entre 2006 et 2012

Consommation intérieure de matières (t/hab)

28

2013

13,237*

20,573

- 12,1% entre 2002 et 2013

13,542

- 8,9 % entre 2002 et 2013

Surface agricole couverte par l'agriculture biologique (%)

28

2014

5,91**

8,63

+ 220,1 % entre 2005 et 2014

5,00

+ 194,1 % entre 2005 et 2014

Consommation d'énergie primaire (indice, 2005 = 100)

28

2014

88,0

78,0

- 22 % entre 2005 et 2014

88,0

- 12 % entre 2005 et 2014

Consommation d'énergie finale (indice, 2005 = 100)

28

2014

88,9

79,1

- 20,9 % entre 2005 et 2014

93,5

- 6,5 % entre 2005 et 2014

Part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie (%)

28

2014

16,1

10,7[4]

+ 206 % entre 2004 et 2014

8,0[4]

+ 321% entre 2004 et 2014

Part de voitures par rapport au total du transport intérieur de personnes (%, sur base des voy-km)

28

2009

83,7

80,6[5]

- 4,1 % entre 1990 et 2009

79,5

- 4,6 % entre 1990 et 2009

Part de la route dans le total du transport intérieurde fret[6] (%, sur base des t-km)

28

2009

77,5

84,2

+ 23,0 % entre 1991 et 2009

72,9

- 0,4 % entre 1991 et 2009

Émissions de gaz à effet de serre (indice, 1990 = 100)[7]

28

2014

75,6

63,4

- 36,6 % entre 1990 et 2014

78,0

- 22,0 % entre 1990 et 2014

Émissions de gaz à effet de serre par habitant (t éq CO2/hab)

28

2014

8,4

9,9

- 42,3 % entre 1990 et 2014

10,1

- 30,7 % entre 1990 et 2014

Émissions de gaz à effet de serre des secteurs [8] inclus dans la décision de répartition de l'effort [9] (Mt éq CO2)

28

2014

2478,20[10]

23,17

- 21,0 % entre 2005 et 2014

70,05

- 10,4 % entre 2005 et 2014

Émission de polluants des transports : NOx (indice, 2000 = 100) 

28

2014

55,8

62,3

- 37,7 % entre 2000 et 2014

66,3

- 33,7 % entre 2000 et 2014

Émission de polluants des transports : COV autres que le méthane  (indice, 2000 = 100)  

28

2014

25,5

28,3

- 71,7 % entre 2000 et 2014

26,1

- 73,9 % entre 2000 et 2014

Émission de polluants des transports : particules ≤10 µm (indice, 2000 = 100)  

28

2014

61,6

51,4

- 48,6 % entre 2000 et 2014

52,9

- 47,1 % entre 2000 et 2014

Exposition de la population urbaine à la pollution de l'air par l'ozone (surplus d'ozone, en µg/m³ d'air)

28

2014

3 243

1 857

nd

2 125

+ 14,5 % entre 2000 et 2014

Exposition de la population urbaine à la pollution de l'air par les particules (concentration moyenne de PM10, en µg/m³ d’air)

28

2014

22,5

17,9

nd

21,7

- 33,4 % entre 2000 et 2014

Population urbaine exposée aux concentrations de particules ≤10 µm dépassant la limite quotidienne (50 µg/m³ plus de 35 jours/an) (% de la population urbaine)

28

2014

15,99

0

nd

0,74

- 98,4 % entre 2000 et 2014

Suffisance des sites désignés sous la directive « Habitats-Faune-Flore » (92/43/CEE) (%)

28

2013

92***

100

nd

99***

+ 8,8 % entre 2003 et 2013

Indice des oiseaux des champs (indice, 1990 = 100)

9

2014

68,5

50,7

- 49,3 % entre 1990 et 2014

56,6[11]

- 43,4 % entre 1990 et 2014

Déchets municipaux générés (kg/hab)

28

2015

476*

450

- 2,5 % entre 2008 et 2015

418

- 12,7 % entre 2008 et 2015

Déchets municipaux mis en décharge (kg/hab)

28

2015

122*

32

- 80,5 % entre 2008 et 2015

4

- 80,0 % entre 2008 et 2015

Déchets municipaux incinérés (kg/hab)

28

2015

126*

246

+ 37,5 % entre 2008 et 2015

181

- 3,7 % entre 2008 et 2015

Déchets municipaux recyclés[12] (kg/hab)

28

2015

137*

120

+ 4,1 % entre 2008 et 2015

143

- 7,7 % entre 2008 et 2015

Taux de recyclage[13] des déchets municipaux (%)

28

2015

45,0*

41,1

+ 2,0 % entre 2008 et 2015

53,4

+ 0,6 % entre 2008 et 2015

Déchets municipaux compostés ou fermentés (kg/hab)

28

2015

78*

65

- 8,0 % entre 2008 et 2015

80

- 18,4 % entre 2008 et 2015

Recettes fiscales environnementales (en % du PIB)

28

2014

2,46

2,52*

nd

2,08

- 0,32 % entre 1995 et 2014


[1] Données extraites le 24/04/2017 du site Eurostat http://ec.europa.eu/eurostat sauf pour l’indicateur relatif à la « part de terrains artificialisés » calculé sur base de données téléchargées sur le site de Copernicus (AEE) http://land.copernicus.eu/pan-european/corine-land-cover

[2] Les valeurs reprises dans le tableau ne correspondent pas d’office aux données les plus récentes (dernière année commune aux trois niveaux de pouvoir)

[3] Sur base du CORINE Land Cover

[4] L'objectif cible pour la Belgique à l'horizon 2020 est de 13 % d'énergies renouvelables. 

[5] Voitures et camionettes (véhicules particuliers)

[6] Donnée UE et donnée belge : méthodologie basée sur le lieu d'immatriculation; donnée wallonne : méthodologie basée sur les t-km effectués sur le territoire.

[7] Hors CO2 biomasse, gestion forestière et aviation internationale

[8] Secteurs non repris dans le système communautaire d’échange de quotas d’émission

[9] Décision n°406/2009/CE

[10] Somme des contributions de chaque État membre

[11] L'indice belge des oiseaux des champs est calculé pour Eurostat par la coordination du Pan-European common bird monitoring (PECBM) sur base des seules données wallonnes (pas d'indice calculé en Flandre et pas de donnée pour la Région de Bruxelles-capitale en raison de la très faible proportion de milieux agricoles). La méthode de calcul utilisée par Aves-Natagora pour calculer l'indice wallon prend en compte deux espèces en plus par rapport à la méthode utilisée par la coordination du PECBM (Voir l'indicateur relatif à l'évolution des populations d'oiseaux communs q pour des données wallonnes plus récentes).

[12] Cet indicateur ne reprend que le recyclage « matières »

[13] Le taux de recyclage comprend le recyclage « matières » et le recyclage « organique » (compostage et fermentation)


nd : données non disponibles ou méthodologie en cours d’élaboration

* Estimation

** Données provisoires

*** Rupture de série » (de nouveaux habitats et espèces ont été ajoutés aux listes européennes de référence)

Pas d'évaluation

Pas d'évaluation

Cet indicateur ne fait pas l'objet d'une évaluation car il s’agit soit d’un indicateur de contexte, soit d’un indicateur à portée limitée dans le temps (études ponctuelles) ou dans l’espace (échelle sub-régionale).