Programme wallon de réduction des pesticides

Dernière mise à jour  :  30 mars 2018

La directive-cadre 2009/128/CE q a pour objectif de parvenir à une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable. Celle-ci impose notamment à chaque État membre la mise en œuvre d’un plan d’action national. En Belgique, ce plan d’action national (nationaal actie Plan d’action national, NAPAN q) comprend un plan d’action fédéral et un plan d’action pour chaque Région. En Wallonie, le Programme wallon de réduction des pesticides (PWRP) 2013 - 2017 q a été adopté par le Gouvernement wallon le 19/12/2013.

Les mesures phares du programme

Le PWRP 2013 - 2017 q comprend 37 mesures de compétence strictement régionale. Les principales mesures ont trait à :

  • la certification des connaissances des utilisateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques (PPP) ;
  • la sensibilisation des utilisateurs non professionnels aux bonnes pratiques de jardinage q ;
  • l’information du public ;
  • le suivi des intoxications et des expositions ;
  • la protection du milieu aquatique et de l’eau potable ;
  • la protection de zones spécifiques ;
  • la manipulation et le stockage des PPP à usage professionnel ;
  • la lutte intégrée.

Mise en œuvre du PWRP q

Le degré de mise en œuvre des 37 mesures du PWRP 2013 - 2017 q est variable. Les objectifs sont atteints ou proches de l’être pour 54 % des mesures et en cours de réalisation pour 38 % de celles-ci, alors que pour 8 % d’entre elles, les objectifs ne sont pas du tout atteints[1].

L’interdiction d’utilisation des PPP dans les espaces publics (le “zéro phyto”), l’une des mesures phares du PWRP 2013 - 2017 q, est d’application depuis le 01/06/2014. Les PPP peuvent néanmoins encore être utilisés à titre dérogatoire pendant une période de 5 ans, soit jusqu’au 31/05/2019, sous certaines conditions[2]. Les communes wallonnes ont l’obligation de tenir un registre d’utilisation des PPP et de le transmettre annuellement au Service public de Wallonie. Sur base de ces données, en 2015, 25 % des communes wallonnes étaient en “zéro phyto”, alors qu’elles étaient 14 % en 2014.

Révision du PWRP q tous les 5 ans

Un deuxième PWRP est actuellement en cours d’élaboration. Il proposera de nouvelles mesures pour la période 2018 - 2022.

 


[1] Au 05/12/2016

[2] Balisage préalable des zones traitées, élaboration d’un plan de réduction de l’application des PPP, respect des principes de la lutte intégrée...

Degré de mise en œuvre des principales mesures du Programme wallon de réduction des pesticides 2013 – 2017

MESURES THEMATIQUES MESURES PRINCIPALES DEGRÉ DE MISE EN ŒUVRE*
Certification des connaissances des utilisateurs professionnels de PPP Instaurer un système de formation initiale donnant accès à la phytolicence  
Instaurer un système de formation continue permettant le renouvellement de la phytolicence  
Instaurer un système d’évaluation des formateurs et des formations  
Sensibilisation des utilisateurs non professionnels Editer un guide de bonnes pratiques au jardin  
Editer un dépliant reprenant les moyens de lutte alternatifs  
Diffuser des messages de sensibilisation relatifs à l’élimination des restes et des emballages de PPP  
Information du public Créer un centre d’information officiel, neutre et objectif  
Suivi des intoxications et des expositions Développer les connaissances relatives à l’exposition de groupes à risques   
Développer le recueil d’informations sur les incidents relatifs aux PPP et biocides   
Protection du milieu aquatique et de l’eau potable vis-à-vis des PPP Mettre en place des zones tampons minimales en dehors des zones de cultures et de prairies  
Mettre en place des zones tampons en zones de cultures et de prairies  
Gérer les espaces publics en "zéro phyto" d’ici le 1er juin 2019, avec période transitoire de 5 ans maximum  
Protéger les captages d’eau potable contre la contamination par des PPP  
Protection des zones spécifiques Imposer des mesures particulières dans les lieux fréquentés par les groupes vulnérables (femmes enceintes et allaitantes, enfants...)  
Manipulation et stockage des PPP à usage professionnel Etablir un système d’agrément pour les dispositifs de traitement des effluents de PPP  
Encadrer les utilisateurs professionnels pour la mise aux normes de leur entreprise/exploitation en matière de traitement des effluents de PPP  
Sensibiliser et encadrer les utilisateurs professionnels en matière de manipulation et de stockage des PPP  
Lutte intégrée Instaurer un système de contrôle pour vérifier la mise en œuvre des principes de la lutte intégrée par tous les agriculteurs  
Créer des cahiers des charges spécifiques à différents secteurs  
Observatoire des PPP Développer des indicateurs en matière d’utilisation des substances actives et d’efficacité/efficience des mesures du PWRP  

 

  Objectif atteint ou proche de la réalisation
  Objectif en cours de réalisation
  Objectif pas du tout atteint

 

* Au 05/12/2016

 

REEW – Sources : SPW - DGO3 - DEE & DD ; CORDER ASBL – coordination PWRP

Gestion des espaces publics en ″zéro phyto″ par les communes wallonnes

* Registre des PPP non transmis au Service public de Wallonie 


REEW - Sources : SPW - DGO3 - DEE & DD ; CORDER ASBL - coordination PWRP

5a4da134-a57d-4077-a363-753afb428664

Évaluation

Défavorable
  • Référentiel : PWRP 2013 - 2017 q
  • Au 05/12/2016, les objectifs des 37 mesures du PWRP étaient atteints/proches de l’être pour 20 mesures (54 %). Les objectifs étaient en cours de réalisation/pas du tout atteints pour 17 mesures (46 %). Dans cette catégorie, le délai de réalisation n’était pas encore arrivé à échéance pour 5 mesures (14 %) alors que, pour 12 autres mesures (32 %), le délai de réalisation était dépassé.
Évaluation non réalisable

Il n’existe pas de donnée antérieure.