Découvrez nos indicateurs environnementaux

Électricité et chaleur issues de la cogénération

Dernière mise à jour  :  15 janvier 2018

La cogénération consiste à récupérer la chaleur dégagée lors de la production d’électricité (ou de force motrice) pour chauffer un bâtiment ou alimenter un processus industriel. Ce procédé permet d’améliorer le rendement énergétique et de mieux valoriser les sources d’énergies primaires, dont les énergies renouvelables.

La production issue de la cogénération en hausse

En 2014, la Wallonie a généré près de 2 093 GWh d’électricité nette et 6 245 GWh de chaleur par cogénération au départ de 11 556 GWh d’énergie primaire. Entre 1997 et 2014, la quantité totale de chaleur et d’électricité produite par les unités de cogénération a augmenté de 74 %. L’électricité et la chaleur produites à partir de sources renouvelables ont connu les hausses les plus marquées avec respectivement 9,8 fois et 2,8 fois plus d’énergie produite en 2014 qu’en 1997. À l’inverse, la production de chaleur issue d’énergies fossiles était redescendue en 2014 à son niveau de 1997.

De nombreux acteurs concernés

La production des unités de cogénération est issue en majorité d’entreprises privées (autoproducteurs), la production publique[1] représentant 35 % de l’électricité et 12 % de la chaleur issue de la cogénération en 2014. Bien que les secteurs tertiaire, résidentiel et de l’agriculture comptent un nombre relativement important d’installations (respectivement 87, 31 et 15 en 2014), les unités de cogénération les plus puissantes sont situées dans des établissements industriels et en particulier dans le secteur du papier et du carton, de la chimie et de l’agroalimentaire qui totalisaient à eux trois près de 80 % de l’ensemble de la production d’électricité et de chaleur issue de la cogénération en 2014.

Hausse du renouvelable dans les sources primaires d’énergie

La cogénération permet de mieux valoriser les ressources énergétiques et de limiter les rejets atmosphériques de certains polluants (notamment le CO2) par rapport à la production séparée d’électricité et de chaleur. Ce procédé participe également au développement des énergies renouvelables puisque celles-ci constituent une part non négligeable des énergies primaires utilisées. En 2014, 54 % des énergies entrant dans les unités de cogénération étaient renouvelables, ce qui en fait le premier combustible utilisé devant le gaz naturel (38 %). Le mix énergétique s’est considérablement modifié entre 1998 et 2014. Alors que les sources primaires utilisées en 1998 incluaient le gaz des hauts fourneaux ou le fioul lourd, le mix d’énergies primaires utilisé en 2014 était presque exclusivement composé de combustibles renouvelables et de gaz naturel.

Des mesures favorisant le développement de la filière

Les politiques consacrées à la cogénération visent à la fois à développer une cogénération de qualité (certifiée) et à favoriser l’utilisation des énergies renouvelables. Afin de rencontrer ces objectifs, divers outils ont été mis en place par les autorités wallonnes[2] : certificats verts, (micro-)subsides, incitants fiscaux, facilitateurs, programmes de recherche et développement…

 


[1] Y compris partenariats entre producteurs publics et autoproducteurs

[2] Plus d’info sur http://energie.wallonie.be

Production d’énergie issue des unités de cogénération en Wallonie

REEW - Source : SPW - DGO4 - DEBD (bilans énergétiques)

Consommation de combustibles utilisés en cogénération en Wallonie en 1998

REEW - Source : SPW - DGO4 - DEBD (bilans énergétiques)

Consommation de combustibles utilisés en cogénération en Wallonie en 2014

REEW - Source : SPW - DGO4 - DEBD (bilans énergétiques)

Centrales électriques hors sources d’énergie renouvelables

febda6cf-9ee1-4b59-89be-afd876a4cb5f

* Sélection des sites avec une puissance installée supérieure ou égale à 1 000 kW

** La puissance installée des réacteurs de Tihange est de 3 083 000 kW et celle de la centrale de pompage de Coo est de 1 164 000 kW.


REEW– Source : SPW - DGO4 - DEBD

Centrales électriques alimentées en sources d’énergie renouvelables

c5efdefa-ecb6-4f7a-b44c-593022e037ec

* Plusieurs implantations d’éoliennes se chevauchent dans les régions de Perwez, Leuze et Sainte-Ode.

** Sélection des sites avec une puissance installée supérieure ou égale à 500 kW


REEW– Source : SPW - DGO4 - DEBD

d5a966a2-364d-457b-b92d-6d08de8be8c9

Évaluation

Évaluation non réalisable

Pas de référentiel

En amélioration

Entre 1997 et 2014, la quantité totale de chaleur et d’électricité produite par les unités de cogénération a augmenté de 74 %. Les sources d’énergie renouvelables occupent une place de plus en plus importante dans le mix d’énergies primaires utilisé par les unités de cogénération (54 % en 2014 contre 16 % en 2008).